Entre intelligence et dérive : le pouvoir des données

De plus en plus, les instances publiques vont vers l’intelligence et les objets intelligents. Le but : proposer de meilleurs services. Or, n’est-ce pas surtout une façon de surveiller les citoyens? Y a-t-il un risque de dérive éthique avec la mise en place de métropoles intelligentes et même des écoles intelligentes?

Powered by WPeMatico

0 thoughts on “Entre intelligence et dérive : le pouvoir des données”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.